| Pâques | Ascension | Pentecôte |

Pâques - Le Christ est vraiment ressuscité !

Source : C.E.F.

Christ Pantocrator-Sinaï

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 20, 1-24)

"Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu’il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau. (…) Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là, et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas vu que, d’après l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts."

Pâques est une fête joyeuse pour les chrétiens, célébrée le dimanche qui suit la pleine lune après l’équinoxe de printemps pour les protestants et les catholiques. C’est pourquoi la date change chaque année.
Pâques, c’est le rappel de la mort et de la résurrection de Jésus précédé de la « cène » c’est à dire le dernier repas de Jésus avec ses apôtres avant son arrestation et sa crucifixion.

Pâques est le cœur même de la foi chrétienne. C’est pourquoi les chrétiens se préparent à la fête de Pâques depuis le début du Carême, et en particulier tout au long de la Semaine Sainte.

La Semaine Sainte commence le dimanche des Rameaux, inclut le Jeudi Saint et le Vendredi Saint. Elle s’achève avec la veillée pascale, pendant la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques.

Parmi les célébrations jalonnant cette montée vers Pâques – messe du dimanche des Rameaux, messe de la Cène du Seigneur, office de la Passion, Vigile pascale et messe de Pâques – l’une d’entre elles tient une place particulière : la Vigile pascale. La Vigile pascale rassemble, par ses rites, tous les éléments du message de Pâques.

Les baptêmes d’adultes et de jeunes, qui seront célébrés cette nuit-là, rejaillissent sur toute la communauté et rappellent à chacun les promesses de son baptême.


incrédulité de Thomas par Le Caravage

Que fête-t-on à Pâques ?

La fête de Pâques est la plus importante pour les chrétiens. Elle célèbre la Résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l’élément central de la foi chrétienne. Elle est la fête chrétienne la plus ancienne et la fête centrale de l’année liturgique.

La célébration de la fête de Pâques est l’occasion pour les chrétiens de renouveler leur profession de foi baptismale. C’est la raison pour laquelle les adultes demandant le baptême (les catéchumènes) sont baptisés dans leurs paroisses pendant la Vigile pascale. Le cierge pascal, symbole de la présence du Christ, est alors allumé et brillera du dimanche de Pâques à celui de la Pentecôte.

La Résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple. C’est pourquoi la fête de Pâques, célébrée par une messe solennelle, est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour d’allégresse est marqué dans les églises par la couleur blanche ou dorée, symbole de joie et de lumière.
« Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, il est ressuscité. » (Luc 24)
Les évangiles font le récit des événements du dimanche matin qui a suivi la mort de Jésus, lorsque les disciples de Jésus (les apôtres et les saintes femmes) ont trouvé son tombeau vide. Ils racontent aussi que Jésus leur est apparu à de nombreuses reprises dans des circonstances diverses pendant 40 jours jusqu’à une dernière apparition, lorsqu’ils l’ont vu monter au Ciel.


Poussin traversée de la mer rrouge

Les origines de Pâques

Étymologiquement, Pâques signifie « passage ». La fête chrétienne de Pâques trouve ses racines dans la fête juive de la Pâque, qui célèbre le passage de la mer rouge [tableau ci-contre de Nicolas Poussin] par les Hébreux lors de la libération d’Égypte.

Depuis la Résurrection du Christ, c’est la célébration du passage avec lui de la mort à la vie que les chrétiens célèbrent. Par sa Résurrection, le Christ sauve l’Homme du péché et l’appelle à la vie éternelle.

« Venez et voyez ! »

« Voici le sommet de l’Évangile, voici la Bonne Nouvelle par excellence : Jésus, le Crucifié, est ressuscité ! Cet événement est à la base de notre foi et de notre espérance : si le Christ n’était pas ressuscité, le Christianisme perdrait sa valeur ; toute la mission de l’Église serait vidée de son élan, parce que c’est de là qu’il est parti et qu’il repart toujours. Le message que les chrétiens apportent au monde, le voici : Jésus, l’Amour incarné, est mort sur la croix pour nos péchés, mais Dieu le Père l’a ressuscité et l’a fait Seigneur de la vie et de la mort. En Jésus, l’Amour l’a emporté sur la haine, la miséricorde sur le péché, le bien sur le mal, la vérité sur le mensonge, la vie sur la mort. » Pape François

 

Le Christ est ressuscité...

L’Exsultet - Qu'exulte de joie ! est le premier mot d'un chant latin liturgique en usage dans la liturgie de la nuit de Pâques, que chante ici le moine de Ligugé, et dont vous trouverez les premières strophes en latin ci-dessous, avec la traduction.
Le chant grégorien est un genre musical qui appelle au calme, au recueillement et à la contemplation intérieure.

Exsúltet iam angélica turba cælórum:
exsúltent divína mystéria:
et pro tanti Regis victória tuba ínsonet salutáris.

Qu'exulte de joie dans le ciel la multitude des anges
chantez serviteurs de Dieu et que retentisse la trompette triomphale
pour la victoire du grand Roi.

Gáudeat et tellus, tantis irradiáta fulgóribus:
et ætérni Regis splendóre illustráta,
tótius orbis se séntiat amisísse calíginem.

Réjouis-toi, ô notre terre, resplendissante d'une lumière éclatante,
car il t'a prise en sa clarté et son règne a dissipé ta nuit.

Lætétur et mater Ecclésia,
tanti lúminis adornáta fulgóribus:
et magnis populórum vócibus hæc aula resúltet...

Réjouis-toi, Eglise notre mère, toute remplie de sa splendeur,
et que résonne l'acclamation du peuple des fils de Dieu !

Unissez, frères bien-aimés, votre voix à la mienne
pour que je chante en votre nom,
la merveilleuse lumière du Christ ressuscité !

Le Seigneur soit avec vous ! Et avec votre esprit !
Elevons notre coeur ! Nous le tournons vers le Seigneur !
Rendons grâce au Seigneur notre Dieu ! Cela est juste et bon !

Vraiment il est juste et bon de proclamer à pleine voix ta louange,
Dieu invisible, Père tout-puissant
et de chanter ton Fils Bien Aimé, Jésus-Christ, notre Seigneur.

C'est lui qui a payé pour nous la dette encourue par Adam notre père
et qui a détruit en son sang la condamnation de l'ancien péché.

Car voici la fête de la Pâque, où l'Agneau véritable est immolé pour nous.

Voici la nuit où tu tiras de l'Egypte nos pères,
les enfants d'Israël et leur a fait passer la mer Rouge à pied sec,
nuit où le feu de la nuée lumineuse a repoussé les ténèbres du péché.

O Nuit qui nous rend à la grâce et nous ouvre la communion des saints,
Nuit où le Christ, brisant les liens de la mort, s'est relevé victorieux des Enfers.
Heureuse faute d'Adam qui nous a valu un tel rédempteur.

O Nuit qui seule a pu connaître le temps et l'heure
où le Christ est sorti vivant du séjour des morts !
O Nuit dont il est écrit : "La nuit comme le jour illumine,
la ténèbre autour de moi devient lumière pour ma joie !"

O Nuit bienheureuse, où se rejoignent le ciel et la terre,
où s'unissent l'homme et Dieu !

Dans la grâce de cette nuit, accueille, Père très saint,
le sacrifice du soir de cette flamme que l'Eglise t'offre par nos mains ;
permets que ce cierge pascal consacré à ton Nom,
brûle sans déclin en cette nuit et qu'il joigne sa clarté à celle des étoiles.

Qu'il brûle encore quand se lèvera l'astre du matin,
celui qui ne connaît pas de couchant : le Christ ressuscité
revenu des Enfers qui répand sur les hommes sa lumière et sa paix.
Garde ton peuple, nous t'en prions, ô notre Père, dans la joie de ces fêtes pascales !

Par Jésus-Christ ton Fils, notre Seigneur, qui par la puissance de l'Esprit
s'est relevé d'entre les morts et règne près de toi
pour les siècles des siècles ! Alleluia ! Amen !

 
Page suivante : Ascension