L'Imitation de Jésus-Christ

Christ pantocrator

Introduction

|   Introduction  |   Notes   |   Livre premier   |  Livre deuxième   |  Livre troisième   |  Livre quatrième

 


L'Imitation de Jésus-Christ (en latin : De imitatione Christi) est une œuvre anonyme de piété chrétienne, écrite en latin à la fin du XIVe siècle. Son auteur serait Thomas a Kempis (en version latinisée ou Thomas von Kempen en français). Il s'agit du livre le plus imprimé au monde après la Bible. De célèbres écrivains ont traduit cette œuvre en français parmi lesquels Félicité Robert de Lamennais, au XIXe siècle.

 

Plan de l'oeuvre

Livre I Avertissements utiles à la vie spirituelle (Admonitiones ad vitam spiritualem utiles) : 25 chapitres;
Livre II Avertissements entraînant à la vie intérieure (Admonitiones ad interna trahentes) : 12 chapitres;
Livre III De la consolation intérieure (De interna consolatione) : 59 chapitres;
Livre IV Exhortation à la sainte communion (De sacramento) : 18 chapitres.

Jugements

BALZAC écrivait cette appréciation :

"Impossible de ne pas être saisi. Elle [l'Imitation] est au dogme ce que l'action est à la pensée. Le catholicisme y vibre, s'y meut, s'agite, s'y prend corps à corps avec la vie humaine. Ce livre est un ami sûr. Il parle à toutes les passions, à toutes les difficultés, même mondaines ; il résout toutes les objections, il est plus éloquent que tous les prédicateurs, car sa voix est la vôtre ; elle s'élève dans votre cœur et vous l'entendez par l'âme."

Sœur Thérèse de l'Enfant-Jésus, canonisée en 1925 et faite docteur de l'Église en 1997, connaissait par cœur l'Imitation. Sainte Thérèse dont on reconnaît aujourd'hui la sûreté de jugement avait une grande admiration pour cette œuvre :  " Depuis longtemps, écrit-elle dans son Histoire d'une âme, je soutenais ma vie spirituelle avec la pure farine contenue dans l'Imitation. "

"Jésus ne propose pas non plus une règle de vie ascétique au sens de Thomas a Kempis et de sa célèbre Imitation de Jésus-Christ, si admirable que soit cet ouvrage. Ce que Jésus nous invite à imiter c'est son propre désir, c'est l'élan qui le dirige lui, Jésus, vers le but qu'il s'est fixé : ressembler le plus possible à Dieu le Père."
René Girard - Je vois Satan tomber comme l'éclair. Chapitre 1

Jean-Christian Petitfils, dans son Dictionnaire amoureux de Jésus, constate pourtant :

" Pendant des siècles il [l'ouvrage de l'Imitation] a accompagné la méditation et la prière quotidienne des familles chrétiennes, puis brusquement, dans les années postconciliaires, il a sombré dans l'oubli. [...] je pense que ce beau livre, simple, profondément émouvant, d'une limpidité absolue, ne méritait pas une telle disgrâce. [...]

L'Imitation est en téléchargement au format PDF (1.202 Ko) ici [Editions Magnificat 2010, http://www.editions-magnificat.com/]

Table des matières du livre troisième